Nieuws

(FR) Un nouveau chapitre pour la formation professionnelle : l’Éco-Centre de Belgrade

b4bc9b24-d655-446d-b7cf-97817df4dcaf

(FR)

La pose de la première « planche » d’un éco-centre de formation de plus de 16.500 m² marque le début d’une nouvelle ère pour l’IFAPME et le FOREM. Ces deux institutions, dont les installations à Namur ne répondaient plus aux besoins actuels, se sont regroupées pour lancer ce projet ambitieux sur le site de l’ancien domaine militaire de Belgrade, désormais transformé en parc d’activité économique CIT-YS®, grâce au soutien du BEP notamment.

Un Projet de Relocalisation Nécessaire

L’IFAPME et le FOREM étaient confrontés à des infrastructures vétustes et exiguës, mal situées dans un centre-ville parfois difficile d’accès. Cette relocalisation vers le parc d’activité économique CIT-YS® à Belgrade permettra de créer un pôle partenarial de formation continue, répondant aux besoins évolutifs de la région. Ce parc péri-urbain, acquis par le BEP à la Défense nationale, se voit ainsi revitalisé par le développement d’activités économiques adaptées.

Un Investissement de plus de 32 Millions d’Euros

Le projet, d’un coût total de 32 millions d’euros, est financé par le Plan National pour la Reprise et la Résilience (PNRR) initié au niveau européen en 2020 pour contrer les effets de la crise sanitaire de la Covid-19. L’objectif est d’accélérer la transition vers une croissance durable, résiliente et inclusive. Le plan de relance de la Wallonie complétera ce financement, permettant à la région de se doter d’infrastructures de formation modernes et énergétiquement efficientes en Province de Namur.

Formation et Innovation au Cœur du Projet

Dans le contexte actuel, la mise à l’emploi est cruciale. Simon Bullman, Président du Comité de gestion de l’IFAPME, a expliqué que ce nouveau centre permettrait d’accueillir 800 apprenants par jour, offrant 40 formations différentes, notamment les formations classiques telles que dans les métiers de la construction, la restauration, la boulangerie, etc pour mener les apprenants à l’excellence.

Une Réponse aux Pénuries de Main-d’Œuvre

Raymonde Yerna, Administratrice générale du FOREM, a souligné les trois piliers fondamentaux de l’institution : le volet socio-économique, l’environnement et la bonne gouvernance. En Belgique, 162 fonctions critiques et 112 métiers sont en pénurie, notamment dans la construction et l’industrie. Avec une pyramide des âges inversée dans 42 métiers, où un tiers des travailleurs ont plus de 50 ans, une pénurie de main-d’œuvre se profile également. Le FOREM proposera tous ses services et principalement des activités dans le secteur tertiaire, formant 1 000 demandeurs d’emploi de 15 à 67 ans chaque année. 

Synergies et Optimisation des Ressources

Christophe Delogne a ensuite rappelé l’historique du centre de formation de l’IFAPME à Namur centre qu’il dirige, heureux de pouvoir remettre en place des cours du soir. Ce projet vise à pallier à ces déficits en formant les jeunes et les moins jeunes et en diversifiant les offres de formation dans une ampleur encore jamais vue, incluant des métiers en fort développement comme le numérique et la domotique entre autres. Des relations plus soutenues seront créées avec les entreprises publique et privées du territoire.

L’IFAPME et le FOREM mutualiseront leurs ressources dans ce nouveau complexe: partage d’équipements de pointe, espaces communs et ateliers en alternance, échanges de méthodes pédagogiques,… Ces synergies permettront d’optimiser les moyens matériels, humains et financiers. Ce sont environ 117 personnes qui viendront rejoindre le site pour offrir l’ensemble de ces services.

Un Bâtiment Éco-Responsable

Le projet architectural, conçu par le bureau R2D2, a été présenté par Vincent Szpirer. Il intègre des matériaux écologiques, dont des briques recyclées et du zinc. Le bâtiment central de 150 mètres de long, en bois, respecte les normes de sécurité incendie avec des cages d’escaliers bien conçues et une structure en béton pour le bâtiment d’entrée. La géothermie fermée et l’absence de rejet d’eau de pluie dans les égouts renforcent son caractère durable, ainsi que l’approche de mobilité alternative.

Perspectives d’Avenir

Le Ministre de l’Economie et de l’IFAPME, entre autres, a salué les ambitions des partenaires, soulignant l’importance de répondre efficacement aux besoins des filières en demande de main-d’œuvre. En regroupant leurs forces, l’IFAPME et le FOREM se positionnent pour offrir des formations de qualité, favorisant l’excellence, l’innovation et la réussite dans un cadre résolument tourné vers l’avenir.

Le nouvel Eco-centre de Belgrade incarne ainsi une réponse audacieuse et nécessaire aux défis contemporains de la formation professionnelle et de l’emploi en Belgique.

 

Plus globalement, CIT-YS® symbolise également l’avenir, en tant qu’ancien site militaire de Belgrade reconverti en parc d’activité économique aux portes de la ville de Namur. Outre l’arrivée de l’Eco-centre, il accueillera aussi: 

  • un village PME  sur 5,1 ha (après démolition des 6 hangars de +/- 2.000 m² et d’anciens bâtiments de bureaux de la Défense) 
  • 4,5 ha consacrés au maintien de la biodiversité et de couloirs écologiques.

Ainsi l’autre nouvelle avancée pour le parc d’activité urbain CIT-YS® concerne le permis d’urbanisme que le BEP vient d’obtenir pour les travaux de rénovation et d’équipement du parc. Le marché public désignant l’entreprise qui réalisera les travaux étant en passe de se clôturer, le chantier devrait démarrer en septembre. 

Nouvelle étape dans la reconversion de l’ancien site militaire de Belgrade (Namur) en parc d’activité économique – BEP Développement Territorial (bep-developpement-territorial.be)

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.